Home
Facult� de m�decine et des sciences de la sant�

Recherche clinique

Le service de rhumatologie maintient des activités de recherche clinique diversifiées, comprenant des études multicentriques commanditées, des études originales commanditées, ainsi que des études cliniques originales à visée translationnelle, i.e. visant à évaluer en clinique la validité d'observations originant de notre programme local de recherche fondamentale. Les études actuellement en cours visent l'étude de maladies telles que:

ÉTUDES CLINIQUES ORIGINALES

- Polyarthrite rhumatoïde précoce (EUPA) (en collaboration avec La Société d’arthrite) : une étude de cohorte d'observation longitudinale incluant des patients ayant développé la maladie il y a moins d’un an. Les objectifs sont de définir le rôle des auto-anticorps, seuls ou combinés à d'autres marqueurs génétiques ou psychosociaux, comme marqueurs de sévérité de la maladie ainsi que de décrire les critères de pronostic permettant de prévoir la rapidité d’évolution de l’arthrite rhumatoïde chez ces patients.

 

- Le rôle de l’ostéoclaste dans l’arthrose et l’arthrite rhumatoïde (OPRA) (subventionné par les Instituts de recherche en santé du Canada; IRSC) : une étude transversale multicentrique exhaustive transversale et longitudinale sur la biogenèse et les caractéristiques des ostéoclastes chez des patients atteints d’arthrite rhumatoïde ou d’arthrose.

ÉTUDES ORIGINALES COMMANDITÉES

- Le traitement de l’ostéoporose, suite à une fracture de fragilisation, au CHUS (OPTIMUS; proposition conjointe des Départements de Rhumatologie et d’Orthopédie) (en collaboration avec Merck Frosst Canada et l’Alliance for Better Bone Health) : identifier, chez les patients se présentant aux orthopédistes avec une fracture de fragilité osseuse, l’intervention la plus appropriée pour que l'ostéoporose soit identifiée, que l’investigation appropriée soit faite, que le traitement approprié soit initié et que l'adhérence au traitement se poursuive au long cours.

- L'impact de l'ajout d'un agent anti-TNF (adalimumab) sur l'ostéoclastogénèse chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde sévère

ÉTUDES MULTICENTRIQUES SUBVENTIONNÉES

- Le lupus érythémateux disséminé (LED) (l’étude GENES en collaboration avec CaNIOS) : identifier les déterminants génétiques et environnementaux pour le développement du LED.

 

- Le lupus érythémateux disséminé (LED) (en collaboration avec HemaQuébec) : l’influence des IVIg sur la production des auto-anticorps par les lymphocytes B chez les patients atteints de LED.

 

- L’arthrite juvénile idiopathique (AJI) (étude REACCH-OUT et étude BBOP toutes deux subventionnées par les IRSC) : définir l’incidence et l’évolution de l’AJI au Canada et étudier les déterminants génétiques et envionnementaux contribuant au développement des formes les plus sévères de l'AJI.

 

- Sclérodermie : enregistrer les patients atteints de sclérodermie à travers le Canada.

ÉTUDES MULTICENTRIQUES COMMANDITÉES (Phases 1, 2 et 3)

- Arthrite rhumatoïde : études à long terme sur le rôle de l’abatacept (Bristol Myers Squibb), du rituximab (Hoffman LaRoche) et de l’ocrelizumab (Hoffman LaRoche) chez les patients ne répondant pas au méthotrexate et/ou aux agents anti-TNF.

 

- Le rôle de l’abatacept et du rituximab chez des sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde précoce et n’ayant jamais été traités par le méthotrexate.

 

- Arthrose

 

- Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens